Et moi, et moi, émois ...

Mylittlebox x Estee Lauder

J’avoue, j’ai craqué : à force de voir défiler les pubs Instagram sur la collab’ mylittlebox / Estee Lauder, j’ai succombé !! Et je ne suis pas déçue, au contraire….

Tout d’abord, j’ai reçu deux box grâce au jeu concours présent sur le site.

La première est celle de septembre, qui ne présente pas grand intérêt. Vous y retrouverez un planner, trop petit pour être vraiment utile et trop grand pour rentrer dans votre sac à main. Également présent: une paire de chaussettes (!!!), une housse pour ordinateur (trop fine pour protéger un PC, trop épaisse pour glisser des documents…), et des boutons blancs (alors là….).

Côté beauté c’est mieux: une encre à lèvres Nars bien pigmentée, un sérum Uriage anti lumière bleue ( les 10 heures de PC par jour, vous connaissez ?), une ombre a paupières crème et un mini dentifrice (…). Bref, je n’aurai pas été tentée par cette box en elle-même, mais la surprise m’a fait plaisir.

Bref, revenons à nos moutons: la box d’octobre !! Tout d’abord, j’ai été séduite par les motifs de la boîte et de la trousse coordonnée. J’ai adoré le design de la trousse avec ses trois compartiments et les attaches boucles d’oreilles. Je l’ai trouvé pratique et jolie. Un petit carnet est ajouté, reprenant les mêmes motifs.

Cote beauté, c’est le jackpot ! J’ai reçu deux produits Estee Lauder: un baume à lèvres teinté (je ne pouvais espérer mieux) et une ombre à paupières taupe / brun que j’adore. Et bonus, ce sont des full size ! Enfin, j’ai également reçu un baume pour les cheveux Mylittlebox !

Cette box m’a beaucoup plu, je craignais d’être déçue des produits Estee Lauder car la sélection était aléatoire mais ce ne fut pas le cas: je suis donc RA-VIE !!

Par contre, je reste sur l’idée que je préfère acheter une box au « cas par cas » si je suis séduite, plutôt que de m’abonner pour une longue durée.

Publicités
Et moi, et moi, émois ...

Super Green ! Vivez au naturel

J’ai emprunté il y a quelques semaines à la médiatheque, un livre au nom accrocheur « Super Green », d’Emilie Hebert du blog Mamzelle Emie. J’étais assez sceptique au premier abord: je craignais de retrouver un enième catalogue de jolies images instagrammables sans vrai contenu… Je me suis trompée ! Ce livre est une pépite qui rassemble des recettes et conseils simples et faciles pour entretenir la maison, faire ses potions beauté et bien-etre, et quelques plats sympas à réaliser !

J’ai adoré les conseils pour la maison: certains sont assez classiques (nettoyage au vinaigre de cidre / bicarbonate de soude), d’autres plus originaux (choix des plantes d’intérieurs pour limiter la pollution, peinture naturelle)…

L’article sur les plantes à tisanes est intéressant, tout comme les conseils en cosméto. Pour les tambouilles à réaliser, les recettes sont assez simples, les ingrédients tous disponibles sur le site d’aroma-zone (une autre pépite). J’ai beaucoup aimé l’encart sur les huiles végétales indispensables ainsi que celui sur les hydrolats. Et surtout, j’ai hâte d’essayer la recette des bombes de bain, mon fils en est FAN et je passe une fortune chez lush ! Je vous laisse la découvrir ! Je sais ENFIN à quoi vont me servir les moules à cake pop qui sommeillent dans la cuisine 😉

Enfin le chapitre lié à la cuisine est plein de bons conseils, simples à réaliser, et qui ne nécessitent pas l’achat de l’intégralité du rayon épicerie de votre Naturalia préféré ! (J’adore les photos et recettes d’Angèle Ferreux-Maeght, mais les listes des ingrédients suffisent à me faire fuir…)

En conclusion, ce livre est une belle trouvaille qui rassemble de nombreux conseils naturels pour la vie quotidienne et surtout, sans superflu. Je vous le recommande !

Vous retrouverez le blog Mamzelle Emie ici

Super Green, d’Emilie Hebert, aux editions Mango, 208 pages.

Business m'dame

La surchage de travail n’est pas une fatalité !

Voici le titre de la web-conférence a laquelle j’ai été conviée par l’association des anciens SKEMA Alumni. Je dois avouer qu’au premier abord, je me suis demandée de qui ce moquait on: la meilleure solution pour faire face à une surcharge de travail serait d’être déchargé ! En y réfléchissant une deuxième fois, je me suis fait la réflexion que j’ai le sentiment permanent d’être dépassée par les événements. J’ai toujours eu une excuse pour justifier cela: des études exigeants, un travail prenant, un enfant en bas age, des difficultés personnelles… Le temps passant, ce sentiment est presque devenu normal a-t-elle point que je ne sais plus me définir autrement que dé-bor-dée !

La thématique de la surcharge correspondait donc parfaitement à mon ressenti. Je me suis donc inscrite à cette formation, se déroulant un mardi de 12.30 à 14.00, qui est la seule plage horaire à laquelle je suis disponible (et disposée à l’être).

L’intervenante nous a tout d’abord demander de dresser un état de lieu de notre charge de travail:

  • en chiffrant le nombre d’heures consacré à l’activité,
  • en énumérant le nombre de pauses prises et leurs durées,
  • puis en identifiant les axes principaux de notre fonction. Ce dernier point devait nous mener à déterminer les activités réalisées et à les regrouper en maximum six catégories.

Les axes principaux sont ceux qui définissent notre fonction, et qui doivent être traités en priorité (même sur les urgences). La surcharge se caractérise lorsque nous ne traitons plus que l’urgence et non plus l’essence de notre fonction. N’est donc réellement urgent que ce qui a trait à notre travail.

Nous sommes encouragés à déterminer notre tableau des priorités, et dégager ce qui doit être traité et planifié. Ceci est le premier levier de lutte contre le sentiment de surcharge.

Le deuxième levier consiste à prendre soin de soi, de son corps et de son énergie. Mme Frecon aborde le point de la chronobiologie et nous encourage à prendre conscience de nos propres besoins pour nous organiser au mieux dans la journée.

Elle nous demande également d’identifier les symptômes du stress (agacement, énervement, impossibilité à se concentrer, pensées négatives…) et de recenser les moyens de lutter contre ces phénomènes (respirations, méditation/relaxation, alterner les phases de crispation des muscles et de relâchement, ou se concentrer sur ancrages d’événements heureux). Enfin, se recentrer sur ses axes principaux afin de ne pas se laisser déborder par les situations. Carine Frecon préconise de prendre « rendez-vous avec soi-meme », afin de se concentrer sur les dossiers de fond et d’avancer sur ce qui caractérise la fonction. Ces plages doivent nous rendre indisponible à ce qui n’est pas essentiel.

Le sentiment de surcharge ayant trait avec la problématique de l’organisation, il est souhaitable:

  • de ne pas rédiger de mails en dehors de la plage horaire 9h-18h,
  • de ne pas se connecter à sa messagerie pro le week-end,
  • de décider collectivement de la répartition de la charge de travail.

 

Voici les six conseils qui nous sont donnés:

  • tenir son emploi du temps par écrit,
  • préparer sa TO-DO list la veille,
  • fixer des limites aux taches
  • planifier sa journée à 60% de taches essentielles, 20% seront consacrés aux impondérables et 20% au relationnel,
  • organiser les taches de façon à ce qu’elles soient liées entre elles (ne pas switcher en permanence).
  • évaluer le risque lié au non-traitement d’une urgence, et éventuellement déléguer.

Afin d’évaluer la progression, nous pouvons noter sur notre agenda les « succès » et éventuellement les récompenses associées.

Nos comportements et réactions à l’environnement de travail ne sont que la phase immergées de l’iceberg: le choix du métier ou de l’environnement, l’adéquation entre nos valeurs et celles de l’environnement professionnel sont des notions à explorer pour améliorer notre quotidien.

En conclusion, j’ai pris les décisions suivantes:

  • faire ma TO-DO list pour la semaine, en limitant les taches à 5h / jour afin d’avoir le temps de faire face aux impondérables,
  • continuer à aller au Pilates 1h par semaine, et  aller marcher 1 fois par semaine également,
  • évaluer systématiquement le degré d’urgence et la nécessité de répondre avant toute réaction.

Vous pouvez vous inscrire aux prochaines webconferences et webateliers sur le site de Skema Alumni.

Vous pouvez egalement accéder à la conference de Robert Dils sur la PNL ici.

Mum life

Mon amour

Je viens de dénicher une perle à la médiathèque de ma ville ! Il s’agit d’un livre pour les enfants, abordant la notion d’amour maternelle. Nous y retrouvons Archibald, le petit garçon de Ce que j’aime vraiment, qui se demande si sa maman l’aimera toujours.

La maman lui explique qu’il sera toujours son petit garcon adoré, quel que soit la situation, et malgré les apparences.

Ce livre est très touchant et explique bien aux enfants que l’amour des parents peut revêtir de nombreuses formes, et qu’un enfant qui est disputé n’est pas un enfant que l’on cesse d’aimer. Nous l’avons lu plusieurs fois, car Jean a du mal à comprendre que je ne l’oublie pas lorsque je pars travailler ou lorsque je suis accaparer par des soucis (ou ses betises 😉 ).

Jean a aimé ce livre pour ces mots simples et ces illustrations où il a pu se projeter facilement (le vase cassé notamment… bref). J’ai a-do-ré ce livre car j’ai pu le rassurer sur l’attention et l’amour que je lui porte… C’est une notion qui est très difficile à aborder, car elle est très abstraite pour un enfant de 4 ans.

Bref, je vous le recommande pour des enfants de 3 à 8 ans, ainsi que pour les parents !

Mon amour, un livre d’Astrid Desbordes et Pauline Martin, aux éditions Albin Michel Jeunesse.

Business m'dame

J’ai décidé de me remettre à l’anglais !

Cela fait plusieurs mois que j’ai envie de reprendre l’anglais: mes dernières vacances aux Pays-Bas m’ont confortées dans l’idée que j’en avais VRAIMENT besoin. Ma vie mouvementée de jeune pro / jeune maman ne me permet pas de planifier des cours présentiels voir des sessions de conversation…

Je dois donc faire avec les moyens du bord ! Voici les solutions que j’ai trouvé pour une reprise en douceur et facilement ajustable à mon emploi du temps :

– l’application de BBC English: elle propose de la compréhension écrite et orale à l’aide de supports et de thématiques variées. Les sujets d’actualité sont abordés, ce qui permet d’enrichir son vocabulaire assez facilement. Le moins, c’est qu’il n’y a pas d’enjeu ludique comme dans d’autres appli type Duolinguo, il faut donc être très motivé pour pratiquer régulièrement. Cela reste une bonne béquille pour des utilisateurs ayant déjà un niveau confirmé. Le contenu est gratuit, et vous le retrouverez sur votre store (iOS ou ANdroid), ou sur internet BBC English.

– les articles tax / legal de la newsletter des éditions Francis Lefèbvre. J’en reçois un par semaine, et c’est probablement le seul article que j’imprime systématiquement…. Ils sont longs et denses, et méritent donc une lecture attentive. De plus, ils font souvent référence a des normes / contraintes européennes, que je ne pratique au quotidien. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter ici.

– Duolinguo : cette application est super ludique, elle permet de faire des compétitions avec d’autres utilisateurs, envoie des rappels et propose des challenges. Bref, vous ne pourrez pas l’oublier ! Le format me fait un peu penser aux jeux d’éveil utilisé par mon fils… Le contenu est bien conçu, et aisément accessible à des faux débutants. Le bémol porte sur les utilisateurs d’un niveau confirmé ou avancé : vous devrez « subir » des séries répétitives et pas toujours adaptées avant de travailler vraiment à votre niveau. De plus, vous devrez visionner régulièrement des publicités si vous utilisez la version gratuite. Vous pouvez télécharger l’application au format (iOS ou Android), ou accéder à Duolinguo.

– Gymglish: mon chouchou ! Je l’utilise régulièrement depuis plusieurs années ! Il est ludique, bien conçu, et permet de travailler la langue dans sa globalité (grammaire, vocabulaire, orthographe, compréhension écrite ou orale). Vous accédez au cours après un test de niveau qui vous évite de perdre du temps avec des contenus inadaptés. Plusieurs versions sont disponibles: standard avec des contenus en anglais de tous les jours, ou professionnels avec des contenus orientés métiers. Personnellement, j’utilisais jusqu’à présent les contenus de la version standard. J’utilise maintenant la version métiers orientés Finance, ce qui corresponds à mon besoin professionnel. Bref, vous l’aurez compris, j’adore la forme ! Vous pouvez utilisé l’application (iOS ou Android), ou bien recevoir des emails quotidien vous encourageant à effectuer votre session quotidienne Gymglish. Mais ceci à un coût, que je trouve très élevé pour un « logiciel » où il n’y a que peu d’accompagnement humain: de 14€ à 70€ par mois. La bonne nouvelle est que cette formation est éligible au financement par votre OPCA (si vous y arrivez, ce qui est un autre débat…)

Happy learn !!!

Et moi, et moi, émois ...

Birchbox – Elle

Voici la collab’ beauté de la rentrée : la Birchbox de septembre 2018 en partenariat avec le magazine Elle !!

La box contient 5 produits dont le fameux rouge à lèvres MAC teinte Mehr, qui est une beauté, et une carte cadeau de 15€ à dépenser chez MAC !

J’ai également reçu un mini shampoing L’Oréal, un gel douche Bastide, un mini masque visage Apicia et une huile visage Garancia. Le tout est parti dans mon sac de piscine, ce qui va en réduire considérablement la taille (et le poids 🙂 )

Enfin, j’ai également reçu un bon pour un abonnement de deux mois au magazine Elle. J’apprécie beaucoup de bouquiner avec mon café du matin, alors je suis ravie.

Je me suis offert cette box dans la cadre d’un engagement de trois mois: j’ai adoré le médaillon Delphine Pariente offert pour tout achat. Malheureusement, à la réception, je le trouve de mauvaise qualité et bien moins joli que sur le site. Bref, j’ai été bien déçue, d’autant plus que j’attendais mieux d’une marque aussi renommée que Delphine Pariente.

 

Le tout dernier produit de la box était un déodorant Schmidt’s bio à la compo impeccable (note INCI : 17/20 !!). J’adore l’odeur, j’ai hâte de voir s’il tient toutes ses promesses. Ce produit a été acheté grâce au lien de parrainage dont j’ai bénéficié, qui offre une remise de 10€ sur un achat dans la boutique ! Vous trouverez le lien ici !

Je suis ravie de mon acquisition, j’avais peur d’être déçue, mais finalement les produits reçus correspondent bien à mon profil utilisateur !

Enjoy your birchbox !

Uncategorized

Birchbox édition limitée Minceur

Mon petit cadeau de fin d’été : j’ai été assaillie par la culpabilité a quelques jours de la rentrée… J’ai un peu trop profité de mon été et les répercussions sont là !! Bref, pour me racheter je me suis offert l’édition limitée minceur de chez Birchbox. Je dois avouer que c’est plus pour me remonter le moral et pour me motiver , je n’en attends aucun miracle (malheureusement…🙄).

Voici le contenu de cette box:

Le spray minceur somatoline cosmétiques : c’était le produit déclencheur de l’achat ! Les produits somatoline sont réputés pour leur efficacité, alors j’espère que cette huile fera des miracles ! En attendant, elle est facile à utiliser, sa composition est correcte (12/20 selon l’application INCI) donc j’aurai tort de m’en priver !

La crème raffermissante de L417: elle sent super bon, et est agréable à utiliser.

Un gommage Rituals est également présent: je suis bien plus mitigée sur ce produit, et sur la marque d’ailleurs. J’ai du mal à comprendre l’engouement….

Une ventouse pour déloger les capitons est fournie dans la box.

Enfin, le dernier produit est un sachet de thé ohmytea gingembre pamplemousse, qui est mon deuxième produit coup de cœur de la box. Ce thé « before le maillot de bain », a une odeur divine mais malheureusement le goût est un peu trop discret pour mon palais… Bref, j’ai été déçue à la dégustation!

Je suis ravie de mon acquisition, en plus de le faire plaisir, m’a donné bonne conscience 😜

Uncategorized, Voyages, voyages !

Cerdon

L’un de nos achats les plus reçurent quand nous partons dans le Jura consiste à nous réapprovisionner en Cerdon.

Il s’agit d’un vin mousseux de couleur rosée, peu alcoolisé (7°/8°), que nous avons pris l’habitude de boire lorsque nous avons des évènements à célébrer. Il est produit dans la région de Cerdon, situé dans l’Ain. Ce vin est de bonne qualité, bien qu’il soit peu connu: les exploitations sont de petites tailles et relativement peu nombreuses. Au fil des années, nous avons trouver le producteur récoltant qui correspond à nos goûts : la famille Jarjaval (de plus, ils sont hyper sympa !!).

Les vignes sont plantées à flanc de montagnes, tout autour du village de Cerdon, comme vous pouvez le voir sur les photos. Une ballade dans le village s’impose, car elle très agréable à réaliser ! Vous pouvez meme faire la tournée des caves pour denicher le Cerdon qui vous séduira le plus !

Mum life

Muffins aux prunes et aux reines-claudes

Voici ma recette de muffins aux fruits de fin d’été : les prunes et les reines-claudes. Cette année, la récolte de fruits a été exceptionnelle. Je profite donc pour faire des essais de gâteaux et tartes en tout genre ! Cette recette est facile à réaliser, avec un ou plusieurs enfants !

Ingrédients pour une vingtaine de muffins :

200g de farine

120g de sucre

90g de beurre

700g de prunes et reines-claudes

1 sachet de levure

30cl de lait

3 œufs

Recette:

1) mélanger la farine, le sucre et la levure

2) mélanger le lait et les œufs, puis les incorporer au mélange précédent

3) ajouter le beurre fondu

4) dénoyauter et couper les prunes, puis les faire revenir à la casserole. Incorporer à la préparation.

5) mettre dans des moules à muffins, enfourner pour 20/25 minutes à 180°c.

Tadaaaaa !!

Mum life

Vide-grenier d’été

J’adore balader en vide-grenier pendant les vacances, j’y trouve toujours des bricoles pour (m’/nous) amuser pendant les vacances !

Voici mon butin du jour, après une matinée de brocante à Saint Claude dans le Jura:

J’ai trouvé des tas de babioles pour occuper mon loulou, et partager des moments avec lui ! Un livre cars, dont monsieur raffole ! Des activités manuelles: des coloriages « en relief », des cartes à décorer avec des tampons, des affiches à colorier avec du sable, un nounours à assembler… La quasi totalité des kits sont de la marque Djeco, que j’adore, mais ce n’est pas le critère principal d’achat. Chaque article a été acheté 1€ ou 2€, ce qui permet de prendre le « risque » d’acheter quelque chose qui ne conviendrait pas !

J’ai également dénicher des trésors pour moi 😍 ! Pas de livre, ce qui est rare, mais des petits objets qui égaient mon quotidien… Alors voici mes trouvailles : une bouteille avec un infuseur de fruits de mylittlebox (neuve avec étiquette), une magnifique tasse Teaeve (neuve dans plastique et emballage), une diffuseur de parfum Esteban (neuf dans sa boîte) et une doudou à réaliser au crochet (également neuf).

Je suis rarement rentrée de brocante aussi ravie ! Et voyez cette tasse, elle va atterrir que mon bureau à la rentrée 😊 … Même le filtre à thé reproduit les motifs des Sakura !!!

Bref, la chasse fût bonne et je suis très contente de mes achats en plus d’avoir fait une belle ballade et des rencontres sympathiques !! J’ai dépensé 15€ pour moi et 10€ pour Jean.